Rodolphe Roger, Garde forestier à La Borne et au delà.

Foret-de-La-Borne

Ce n'est pas une seule et même forêt qui entoure La Borne, notre petit massif forestier a trois propriétaires. Au sud, il y a la forêt du Marquis de Maupas, à l'est c'est le bois de la tour, et à l'ouest la forêt de la Caisse d'épargne. On pourrait aussi la nommer "Bois royal de l'Altesse" qui est son nom ancien, et qui a bien plus de gueule ! Cette forêt a été cédée par l'empire (qui la tenait de la république qui la tenait de la royauté) aux Hospitaliers de Bourges en 1807. Elle a été vendue à la Caisse d'épargne d'Orléans dans les années cinquante. La gestion en a été confiée à l'Office national des forêts (ONF) en juin 1964. Bon, fini pour la partie historique !

Depuis cette dernière date plusieurs Gardes forestiers se sont succédés dans la maison forestière à l'entrée de La Borne (dont monsieur Soligny, bien connu des bornois). Le métier a aussi beaucoup changé, suivant en cela l'évolution de l'ONF, établissement public à caractère industriel et commercial. En résumé : plus de territoire à surveiller avec des effectifs moins nombreux. Rodolphe Roger, le Garde forestier actuel est en poste depuis 1996, c'est un homme discret, qui semble un peu réservé, mais dont les yeux s'allument quand il parle de son métier et de la forêt. Il faut dire que le sujet est vaste et qu'il le passionne. Je tiens à le remercier pour sa patience et les nombreuses informations qu'il a bien voulu me donner.

> Commençons par l'aspect conservation du patrimoine. Rodolphe Roger m'explique que le Bois royal de l'Altesse contient une grande quantité de hêtres, à cause de l'altitude et de la pluviométrie (la colline de La Borne est la première hauteur qui arrête les nuages venant de l'Atlantique). C'est pour l'essentiel une forêt de jeunes bois et de bois moyens, elle est dite "déséquilibrée" car elle contient peu de vieux arbres. Mais en lisière du village, de nombreux arbres anciens ont été conservés volontairement. C'est ce qui explique la présence de nombreux couples de pic-noirs à tête rouge qui nidifient de préférence dans les vieux hêtres percés. 

Inutile de rappeler les nombreux chevreuils, biches et sangliers qui habitent les forêts qui entourent La Borne. On sait moins que deux espèces végétales peu fréquentes dans la région se plaisent ici : le groseillier des Alpes et la fougère osmonde royale. Enfin, dans des coins éloignés de la forêt il existe de beaux spécimens, des arbres remarquables dont certains sont classés et protégés.

> Le travail de Rodolphe Roger le conduit dans les bois de vingt communes forestières : "je passe plus de temps sur les routes qu'en forêt, et je deviens de plus en plus marchand de bois", dit-il. En effet, les missions du Garde forestier ne se limitent pas à la conservation et à la surveillance du patrimoine, ou à assurer la police de la nature et de l'environnement en qualité d'agent assermenté. Il faut faire la programmation des coupes, les appels d'offres aux entreprises et leur suivi, être présent sur le terrain, assurer la surveillance technique et financière des travaux pour le compte des clients de l'ONF. Les deux les plus proches sont la Caisse d'Épargne et la commune de Neuilly en Sancerre, mais il y en a d'autres.

> L'Office national des forêts est placé sous la tutelle du Ministère de l'agriculture et du Ministère de l'environnement. Pour sa formation, Rodolphe a suivi les cours de l'école forestière de Meymac (en Corrèze); après l'obtention d'un Bac technique il a rejoint l'école forestière de Nancy pour une année complémentaire d'études. Pour ceux que le métier intéresse, j'ai mis un lien en bas de page.


> Photos, de haut en bas : Rodolphe Roger. Un pic noir à tête rouge. Vue d'un groseillier des Alpes.

> Pour en savoir plus, voyez le site web de l'Office national des forêts :http://www.onf.fr/

> Et sur le métier de Garde forestier et les formations :

http://www.studya.com/formations_metiers/Agriculture/garde_forestier.htm


Un commentaire ?

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.