Où l'on reparle de l’Avenir Bornois....

Avenir Bornois-pourNosPrisonniers-19441-Avenir-Bornois1950-grosplan-2

Réagissant à l’histoire des exploits touristiques, commémoratifs et parisiens de l’Avenir bornois (et de sa fameuse banderole aux lettres d'or), Jacqueline Milhaud (Jacqueline Bedu), m’envoie trois photos d’époque, ainsi que les noms de quelques membres de l’association dans les années quarante et cinquante, et d’autres précisions intéressantes pour ceux qui se souviennent encore de cette époque.

Avenir-Bornois 1950

En effet, l’Avenir bornois était déjà une association très active pendant la guerre de 39/45 et l’occupation allemande. En ces temps difficiles, il n’y avait pas de tir au cochon (le cochon se faisait rare à cause des rationnements) ;  pas de bal parquet (les bals étaient interdits) ; et pas de sorties collectives en autocar (car l’essence était rationnée aussi)…. 
Heureusement, parmi les activités de l’Avenir bornois il y avait le théâtre. Oui, le théâtre,  avec les séances au profit des prisonniers de guerre créées par André Rozay en 1943 !

Avenir-Bornois 1953

Une activité qui nécessitait de longs préparatifs (répétitions, costumes et décors) et comptait de nombreux participants. Et c’était pour une bonne cause, puisque le produit de ces représentations servait à envoyer des colis aux bornois prisonniers en Allemagne. Parmi les acteurs, on dénombrait le céramiste André Rozay (cité plus haut) qui excellait dans la conception des décors et qui avait une fort belle voix ; il y avait monsieur Martin, monsieur Canterelle l’instituteur et son épouse, Clémence Bedu qui était infirmière, Yvette Pinson, Rosan Foucher et les élèves des écoles. Si vous connaissez d’autres acteurs de l’Avenir  bornois n’hésitez pas à me l’écrire.

> Cliquez sur les photos pour les agrandir.

Sur ces trois photos, prises à des années différentes, on distingue en arrière plan, les décors d’André Rozay. 
La première photo est de 1944 et porte la mention “Henrichemont-La Borne - pour nos prisonniers Pâques 1944”, on y voit les grands élèves de mademoiselle Raynaud. 
La deuxième photo est de 1950. Le cinquième à partir de la droite est André Rozay.
La troisième photo est de 1953. André Rozay est le quatrième à partir de la droite. Le cliché a été pris à la fin d’une représentation de : “Les vignes du Seigneur”, comédie en 3 actes de Robert de Flers et Francis de Croisset.

> Si vous reconnaissez une personne figurant sur ces photos, n’hésitez pas à me le dire, je ferai une mise à jour.


> Lire aussi dans gilblog : Quand l’Avenir bornois montait à Paris ! >>> Lien. 

 Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retiré(e) en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.