Un petit tour autour du viaduc de Millau.

On dirait que des voiliers, toutes voiles dehors, défilent dans le ciel.... Le viaduc de Millau, viaduc de tous les records, est très beau, tout simplement - je vous épargne le bla bla bla. Je voulais voir ça, j'en ai été baba, et j'ai rapporté quelques photos. Et aussi quelques infos.

> Le viaduc de Millau en quelques chiffres.

Durée du chantier : trois ans, de décembre 2001 à décembre 2004.

Longueur : 2, 460 kilomètres. Largeur : 32 m.

Hauteur maximale : 343 m, (19 m de plus que la Tour Eiffel).

Le tablier est à 270 mètres au dessus du Tarn.

Nombre de piles : 7. Hauteur de la plus haute pile  : 245 mètres.

Hauteur des pylônes : 87 mètres. Nombre de haubans : 154 (11 paires par pylône).

Poids du tablier d’acier : 36 000 tonnes, soit 5 fois le poids de la Tour Eiffel.

Volume de béton : 85 000 m3, soit 206 000 tonnes.

3 000 personnes ont travaillé sur le chantier.

Coût de la construction : 400 Millions d'euros. 

Tarif du péage : 7,90 € du 1er juillet au 31 août. 6,10 € du 1er septembre au 30 juin. 

> Le viaduc de Millau en quelques dates.

1987. Premières ébauches de tracés de l’autoroute A75 reliant le Causse rouge (au nord), avec le Larzac (au sud). La voie doit franchir la vallée du Tarn, à côté de Millau et de ses célèbres bouchons.

1994. Année de la décision. Un pont sera construit à quelques kilomètres à l'ouest de la ville.

1996. Parmi les solutions envisagées, c'est le projet de Michel Virlogeux (ingénieur en chef des Ponts et Chaussées), dessiné par l'architecte Norman Foster, qui est retenu. Le béton est choisi pour son endurance. L’acier rend possible la construction d’un tablier mince et léger. 

14 décembre 2001. Pose de la première pierre. Le chantier doit durer trois ans.

Printemps 2002. Les premières piles du viaduc s’élèvent. Les points d’ancrage du tablier  apparaissent sur les causses.  

9 décembre 2003. Le chantier béton est achevé.

Été 2002. L’assemblage du tablier d’acier débute. Deux chantiers à ciel ouvert sont installés. 

25 mars 2003. Un premier tronçon de tablier (171 m) est lancé. 17 autres suivront, au rythme moyen d’un lançage toutes les quatre semaines. 

28 mai 2004, à 270 m au-dessus du Tarn la jonction  des parties nord et sud du tablier est faite.

29 mai 2004. 24 heures après la jonction, l’installation des pylônes débute, suivie de la pose des 154 haubans destinés à soutenir le tablier. En trois mois, tout est terminé. 

Fin septembre 2004. L’enrobé est appliqué sur le tablier. Aménagement de la chaussée (peinture, dispositifs de sécurité…), installation des systèmes de sécurité, éclairage, finition de la barrière de péage.

16 décembre 2004. Le viaduc est ouvert à la circulation.


 loufoquerie théâtralen un monologuGilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.