Maison de la Culture, à quels prix ? Un forum d’information très suivi.

page-gilblog-Forum-oct-2015-visuel

Dimanche 4 octobre, le collectif “Luttes Séraucourt” organisait un forum d’information sur la maison de la Culture de Bourges au Moulin de la Voiselle. Une initiative bien faite, riche et instructive pour les nombreux berruyers qui ont eu la chance d'y venir. Un travail impressionnant de collecte d’informations et de documents réalisé par le collectif sur le projet de Maison de la Culture, était exposé de quatorze à dix neuf heures. 

À partir de quinze heures a commencé une belle affluence de visiteurs désireux de s’informer sur la nature et sur l’état du projet, une affluence qui s’est maintenue jusqu’à la fermeture du forum..

Le Collectif avait souhaité présenter son travail, sous la forme d’une exposition en une douzaine de mini stands, afin d’informer en détail les citoyens. Histoire, urbanisme, projet technique, projet culturel, environnement, désinformation, démocratie : il semblerait que tous les thèmes étaient abordés. 

Commençons par le stand intitulé “Les Insérockuptibles” qui présentait le Collectif Luttes Séraucourt, l’historique des luttes, les photos … sur les nombreuses actions qui se sont déroulées depuis un an. Rendez vous avec les élus des instances locales et régionales, courriers aux pouvoirs publics et aux ministres, actions publiques au Printemps de Bourges, sur la place Séraucourt, devant le conseil municipal de Bourges  …etc. 

Puis les stands environnement/écologie : les arbres qui ornent la place et les pentes, oiseaux et biodiversité, l’arbre dans la ville, le PLU …

Qu’est-ce qu’une “scène nationale” un stand qui exposait et démontait les arguments du projet de la Maison de la Culture dite “du XXIè siècle”. 

Les panneaux de l’association “Amis de la MCB” présentaient des documents historiques inédits sur la MCB et sur l’action de l’association, qui a été la première à alerter les berruyers.

L’estimation des économies réalisables si la réhabilitation in-situ avait lieu. En construisant la MCB sur le site “historique”, la ville économiserait le montant de travaux inutiles effectués à Séraucourt. Citons le creusement dans la pente de Séraucourt, les fondations, le hall d’accueil et les escaliers qui existent déjà sur le site historique, les raccordements aux réseaux d’électricité, d’eau et d’évacuation, la réfection de la rue Jean Boin …et l’abattage des arbres.
Selon ce schéma, au lieu d’une dépense de trente six millions d’euros votée par Pascal Blanc, on disposerait avec ces économies (environ dix millions), d’un budget de vingt-six millions d’euros pour réaliser la même chose sur le site historique ! 

Le projet alternatif de Christian Gimonet, a fait “salle comble” à chaque présentation. Il faut dire qu’il fait rêver : nombre de spectateurs accueillis plus important, café/resto ouvrant sur l’esplanade (avec petite scène pour spectacles de cabaret), terrasse avec vue panoramique sur la ville, de vrais espaces pour les expositions, salle et annexes pour les congrès, utilisation de matériaux spécifiques pour économiser l’énergie, utilisation des surfaces de l’ancienne école de musique… Une vraie Maison de la Culture, avec une âme dans l’esprit d’origine : convivialité entre les berruyers et les artistes, un site au coeur de la ville, préservant dans leur intégralité la zone arborée de Séraucourt,  le nombre de places de parking, l’espace pour fête foraine et le Printemps de Bourges…
Un projet dont Christian Gimonet évalue la réalisation à un montant de vingt-cinq à vingt-six millions d’euros.

Découvrant sans doute ces informations, de nouveaux berruyers ont apposé leur signature sur la pétition qui recueille maintenant près de treize mille mille signatures.

> L’exposition ayant suscité un vif intérêt, les organisateurs ont décidé de continuer à la présenter au public dans un local situé dans la ville de Bourges. Des précisions sur les horaires et le lieu seront annoncées ultérieurement.

> Le collectif “Luttes Séraucourt” a écrit cette semaine à Michel Autissier ,président du Conseil départemental, pour l’alerter sur le coût de trente six millions d’euros de la MCB2, alors que la construction sur le site historique s’élèverait à vingt-six millions. Espérons que cette information, qui arrive avant la session de novembre, encouragera le Conseil départemental à demander un réexamen du projet.

> Après avoir plusieurs fois reporté le rendez-vous, Pascal Blanc recevra le collectif le 10 novembre à la mairie. 

Cliquez sur les vignettes pour agrandir les photos.

> Pour signer la pétition "NON à la destruction des Jardins de Séraucourt, OUI à la réhabilitation de la MACU sur son site". >>> Lien. 

Contact pour joindre le collectif : Luttes Séraucourt 110 rue Charlet 18000 Bourges.  luttes.seraucourt.bourges@gmail.com

> Les associations du collectif Luttes Séraucourt : Groupe MACU de Bourges / Association des amis de la maison de la culture / Berry’ing / Mon cher vélo / Collectif pour un projet alternatif maison de la culture / Nature 18 / Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France (SPPEF) /  Comité Bourges Ta Zad / Association KI-6-col’. 

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.