Les défenseurs de la maison de la Culture rencontrent le maire de Bourges.

rencontre-Pascal-Blanc

"Je ne m'interdis aucune piste" aurait déclaré Pascal Blanc à l'issue de la réunion du 24 juin avec les représentants du collectif "Luttes Séraucourt" qui ont exposé l'étude architecturale démontrant la possibilité de reconstruire la maison de la Culture sur le site d'origine. Pascal Blanc a déclaré vouloir rencontrer à nouveau le Collectif après avoir pris le temps d'examiner sa proposition architecturale.

Outre les huit représentants de Luttes Séraucourt parmi lesquels Alain Meilland, les architectes Christian Gimonet et Odile Jusserand, la ville de Bourges était représentée par le maire, Pascal Blanc. Il était entouré par : Philippe Mousny,  Maire-Adjoint délégué aux Travaux et à l’Accessibilité, Martial Rebeyrol,  Maire-Adjoint délégué à l’Urbanisme,  Frédéric Charpagne,  Maire-Adjoint délégué à la Culture, Yves Boutin, du Service bâtiments, Didier Garcia, Directeur Général Adjoint cadre de vie, Frédéric Droguet, Directeur Adjoint en charge des services à la population, et Samuel Antoine, architecte à la ville de Bourges.

“L'exposé de l'étude architecturale de reconstruction de la MCB sur son site a montré que c'est un projet moins cher, résume Odile Jusserand. En effet, pour les surfaces existantes conservées : hall d'entrée et les deux salles latérales,  il n'y a pas à dépenser un sou: il et elles sont là. Et il n'y a pas à creuser dans le sous sol de Séraucourt comme pour la MCB 2.

C'est un projet qui ne touche pas au sous-sol (il ne prévoit pas de construire sur les fouilles). Il ne s'élève pas au dessus de la hauteur limite dans laquelle le bâtiment doit être contenu, à cause de la proximité de la cathédrale Saint Étienne.

C'est un projet aussi fonctionnel qu'un projet neuf, car c'est un projet neuf. Il est contemporain, il bénéficie du dernier cri des améliorations techniques en construction, en scénographie, éclairage, circulations horizontales et verticales  ...etc.

C'est un projet qui fait des économies d'énergie (mur trombe, bâtiment passif), au lieu d'être énergivore comme la MCB 2.

Enfin, il permettrait d'utiliser les espaces de l'ancien Conservatoire de musique et de danse, la salle Chopin, et les anciens locaux du GMEB pour d'autres activités culturelles, des résidences d'artistes....

C'est un projet qui consolerait tous les berruyers (à commencer par les élus), d'avoir perdu six millions sept cent mille euros d'argent public pour la destruction des salles de l'ancienne MCB. Cet argent ne serait pas dépensé en pure perte, ce qui épargnerait la bourse des contribuables, de l'État, du Département et de la Région, qui subventionnent de manière importante”.

Le jour de la rencontre, le collectif a demandé par courrier à Pascal Blanc de disposer des deux cahiers des charges élaborés successivement pour la reconstruction de la Maison de la Culture, l’un sur le site historique et l’autre sur les pentes Séraucourt. Il est prévu une deuxième séance de travail  après avoir pris connaissance du projet présenté. “Or, pour répondre le plus sérieusement possible à vos interrogations, il nous est indispensable de disposer du cadrage technique posé par ces documents", conclut le collectif.

On attend avec intérêt la réponse de Pascal Blanc. Le maire essaye-t-il de tromper son monde ? Veut-il jouer la montre pour abattre “par surprise" les arbres de Séraucourt à la fin de la foire Jacques Cœur ? Veut-il démolir le projet en alignant des chiffres à sa façon, comme le laissent penser ses questions sur le coût de construction de l’étude architecturale ? Ou bien veut-il sincèrement revenir en arrière, ce qui serait la condamnation du pilotage du projet auquel il a participé au côté de Serge Lepeltier ? On peut douter d’un tel retournement….

politis-couv-MCB

On apprend par ailleurs que les Maires de l'Agglomération de Bourges hésitent à s'engager sur le financement de la nouvelle MCB 2. Certains pensent qu’il ne faut pas voter la compétence culture à Bourges Plus, ce qui reviendrait à lui empêcher tout investissement d'ordre culturel. Donc le plan de financement de la nouvelle construction MCB 2 reste toujours incertain et il serait absurde dans ces conditions de commencer par abattre les arbres de Séraucourt sans avoir la certitude de pouvoir financer les travaux de construction....

> Cette semaine, l’hebdomadaire Politis du 25 juin (numéro 1359) consacre une page entière à ce qu’il appelle une "Bataille culturelle à Bourges". Selon l'enquête de Politis, les Berruyers s’élèvent contre le projet onéreux de construction d’une nouvelle Maison de la culture au détriment de la réhabilitation de celle, historique, inaugurée par Malraux en 1964. Le projet municipal occuperait un jardin occupant les pentes de Séraucourt. Protégé par la Commission nationale des sites, il a été discrètement déclassé en 2013, sans consultation préalable des Berruyers. Après avoir résumé le feuilleton des différents projets de Serge Lepeltier, établis sans aucune concertation, le journaliste conclut. La pétition a maintenant réuni dix mille six cents signatures qui sont autant de réponses à la "boîte à idées" du maire pour trouver une affectation au site classé monument historique laissé à l'abandon. En espérant, comme le souhaite le collectif depuis longtemps, "mettre en place des experts, une inspection générale, un arbitrage juridique indépendant"


> Pour en savoir plus sur cette affaire, lire dans gilblog les pages de la rubrique Culture et MCB. >>> Lien.

> Collectif "Luttes Séraucourt" : Groupe Macu de Bourges/Association des Amis de la Maison de la Culture/Collectif Alternative MCB/Berry’ing/Mon Cher Vélo/Nature 18/Collectif Bourges ta Zad/ki-6-col’/Société pour la Protection des Paysages et de l’Esthétique de la France (SPPEF). 

> Collectif Luttes Séraucourt 110 rue Charlet 18000 Bourges. Courriel : luttes.seraucourt.bourges@gmail.com

> Pour signer la pétition en ligne. >>> Lien.


Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.