Bourges. Un étrange “sondage d’opinion”.

encore-une-enquete-municipale

Décidément, Pascal Blanc a la manière, et pas seulement avec les chiffres…. La municipalité de Bourges vient d’organiser un “sondage d’opinion” sur le site web de la ville. Un sondage qui prolonge une  enquête concernant l’avenir du site de la maison de la Culture : ceux qui le désirent peuvent s’inscrire à des ateliers prévus pour émettre des idées et des propositions. Et le sondage pose cette question : “Une nouvelle Maison de la Culture vous semble-t­-elle indispensable ?”. 

Les berruyers favorables à la reconstruction de la MCB sur le site historique (donc une nouvelle MCB) auront décidé de répondre OUI à la question. En effet, l’ancienne MCB étant détruite par la municipalité, toute construction sur le site (ou ailleurs), est une nouvelle maison de la Culture.

Les berruyers favorables à la construction de la MCB2 sur les pentes de Séraucourt  auront décidé également de répondre par OUI. Ça va de soi.

Voilà un parfait exemple de ce qu’on peut faire dire aux sondages. Les berruyers qui sont d’un avis différent sur le choix du site de la MCB auront tous voté OUI.
En somme, les berruyers qui ont répondu au sondage …sont unanimes à ne pas vouloir la même chose ! Si le sondage a été conçu par le conseil en communication de Pascal Blanc (Jean-Luc Mano de Only-conseil ?), les honoraires versés pour rétribuer ce chef d’œuvre d’ânerie sont un gaspillage que les contribuables vont mal apprécier.

Mais, dit le collectif “Luttes Séraucourt” dans un communiqué du 24 janvier : “Si l’on considère que “nouvelle” veut dire nouveau bâtiment en lieu et place d’une centaine d’arbres et à un prix faramineux, autant voter NON !"

Les indulgents diront que ce sondage est incompréhensible, les mauvaises langues diront qu’il est manipulateur. La pensée de Pascal Blanc a des détours impénétrables. Va donc comprendre…

Mais ce n’est pas tout. Des observateurs de “Luttes Séraucourt” ont constaté d’étonnantes variations dans les votes exprimés.
D’abord une inversion des pourcentages entre les oui et les non, en une seule journée : étrange et inexplicable. Plus étrange encore une baisse du nombre de votes NON, passant de mille deux cents vingt-cinq le 15 janvier à cinq cents vingt-trois le 16. De plus en plus étrange. Le mystère s’épaissit… Il faudrait nous expliquer, dit “Luttes Séraucourt”. 

Les citoyens berruyers qui ont essayé de répondre à l’enquête ont fait une autre constatation, et plus d’un est tombé de la chaise : chacun pouvait voter ….plusieurs fois !!! Offrir de ne voter qu’une fois c’est radin, mais plusieurs fois, quelle générosité ! Pascal Blanc, c’est monsieur plus !
Ce manque de sérieux total, ajouté au fait que le “sondage” est anonyme, discrédite totalement l’opération. N’importe qui aurait pu influencer le résultat dans le sens du oui ou l’inverse !

En somme, cette communication bricolée accompagnée d’annonces spectaculaires est couronnée par une “enquête” bidon. Toute cette usine à gaz pour rien, montre le mépris que monsieur Blanc éprouve pour l’opinion des citoyens de sa ville.

> Mais les douze mille personnes qui ont signé de leur main la pétition pour demander que la maison de la Culture soit refaite sur le site historique peuvent tirer de leur geste une certaine satisfaction : ça, au moins, ça n’était pas une enquête bâclée !


> Source : Le communiqué de Luttes Séraucourt.  >>> Lien.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.