Un montreur d’ours aux fêtes médiévales de Bourges ?

montreur-ours

Une idée singulière et très ringarde a traversé l’esprit de Michel Autissier (président du Conseil départemental) : faire venir un montreur d’ours aux fêtes médiévales de Bourges. Il y avait sans doute mieux à faire pour rendre hommage à Jean de Berry que de mettre en scène l’ours (son animal fétiche), sous cette forme qui appartient au Moyen âge (et il  y a d’autres priorités dans le Cher, dans le domaine social notamment). Ces exhibitions dégradantes pour l’animal sont une forme cruelle de spectacle, contraire à ce que l’on enseigne à nos enfants. Il n’y a d’ailleurs plus qu’une douzaine de villes de France qui les tolèrent encore.

L'ours est un animal solitaire et discret, qui par nature, fuit le bruit et l'agitation. Pendant les spectacles il est confronté a la foule et au vacarme. C’est un animal qui a besoin de bouger ; à l’état naturel, il possède un vaste territoire (environ trente kilomètres carrés) qu'il parcourt pour trouver sa nourriture. C’est un traitement bien cruel que de l’enfermer dans une cage de quelques mètres carrés dont il sort pour un spectacle qui dure à peine une heure.
Si le montreur d’ours est engagé par la ville de Bourges ou le Conseil départemental ce mois de juin, on fera bien d’éviter de cautionner cette ânerie barbare. L’exposition du Muséum d’histoire Naturelle, c’est tellement mieux !

ours-en-cage

> Les associations AVES et Code Animal ont adressé une lettre ouverte à Michel Autissier (président du Conseil départemental du Cher), et Pascal Blanc (maire de Bourges) dont voici le contenu.

Vous avez annoncé, Monsieur Autissier, lors de l'inauguration de l'exposition “L’ours, mythes et réalités” du Muséum d'Histoire Naturelle de Bourges, que vous envisagiez la venue d'un montreur d'Ours dans le cadre des Fêtes “Jean de Berry” qui auront lieu les 11 et 12 juin à Bourges. 

Ce type de spectacle de “dressage” n'a pas sa place dans nos fêtes médiévales. 

Est-ce une audacieuse provocation ou une simple ignorance que d'annoncer ce spectacle au Muséum ? En effet, un spectacle de ce type ne répond ni aux missions de conservation et enrichissement des collections, ni à la mission de recherche fondamentale et appliquée, ni même à la diffusion des connaissances... 

Il existe mille et une raisons de ne pas cautionner ce type d'animation. 

Tout d'abord, la place d'un ours, qu'il soit Ours brun ou Ours noir, n'est pas dans un lieu public bruyant a exercer des tours. À l'état sauvage, l'ours est un animal discret et solitaire, les animaux présentés, bien que captifs n'ont jamais été domestiqués et restent bel et bien des animaux sauvages. 

montreur-et-ours

Quel message adressons-nous aux enfants et au public en général par ce type de spectacle ? Nous leur communiquons une forme d’esclavage et d'asservissement de la nature par l'Homme, dans un monde où la nature est à bout de forces ; A peine trente ours bruns subsistent à l'état sauvage en France. Trente ! Vous imaginez, c’est une classe d'enfants de sixième ! Éparpillés sur la chaîne pyrénéenne. 

Dans la disparition de l'Ours en France, l'un des facteurs principaux a justement été la capture de jeunes oursons pour la réalisation de spectacles de “montreur d’ours". Les ours “montrés” aujourd'hui, ne viennent, théoriquement, plus du milieu sauvage, mais c'est perpétuer une tradition qui véhicule de bien mauvaises valeurs ... 

Pour finir, n'oublions pas que ces animaux “enchaînent” les spectacles sur les routes de France. Pour un aller-retour à Bourges, les animaux de la compagnie auront au minimum quatre heures de route ... Savez-vous où ils sont allés la veille et jusqu'où iront-ils le lendemain ? 

Nous n'avons aucune animosité envers la compagnie programmée en elle-même. 

Nous vous demandons d’annuler ce spectacle et vous prions de croire, Monsieur Autissier et Monsieur Blanc, en l’expression de nos salutations distinguées.

> Camille Le Gouil (Éthologue). AVES (Association de protection des espèces menacées). Association Code Animal.


> Pour en savoir plus lire : “J’ai assisté au spectacle de montreur d’ours  à Crépy-en-Valois : un choc !” >>> Lien.
AVES France. Association de protection des espèces menacées. Site web : http://www.aves.asso.fr/
> Lire dans gilblog : “Museum d’histoire naturelle Un montreur d’ours entre par effraction”, par Alain Broglio. >>> Lien.
> L’exposition “L’ours, mythes et réalités” a lieu du 8 mars au 31 août 2016 au Muséum d’histoire naturelle. Parc des expositions. Allée René Ménard. 18000 Bourges. Tous les jours 14 heures/18 heures. Entrée individuelle : 4,10 €. Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans et les groupes scolaires. Tarif réduit : 2,30 € sous conditions. 02 48 65 37 34. museum-accueil@ville-bourges.fr

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.