Quand Le Berry, s’emmêle les crayons dans la restauration et le glyphosate.

Journaliste-le-BR

Notre unique quotidien régional, Le Berry Républicain, nous a habitués à des à peu près parfois croquignolets. Des fois on se demande si le bouclage est bâclé, ou même si c’est par sottise, par simple ignorance, ou s’ils le font exprès….

1-gastronomie-burger

C’est ainsi que mercredi 12 septembre, le journal nous annonce fièrement en page dix : “Gastronomie. Des pourparlers en cours pour étoffer l’offre déjà existante au bord de la route de La Charité”
On ignorait que la gastronomie est représentée dans cette zone commerciale où fleurissent les enseignes des chaînes de restauration industrielle (quand ce n’est pas simplement la malbouffe), avec Patapain, Flunch, Kentucky Fried Chicken, Pizza del Arte, Poivre rouge, la Patate chaude, Monde wok …etc. 
Mais désormais c’est une certitude, la gastronomie va débarquer route de La Charité (!) puisque les entreprises candidates sont “Burger King” (deux cents enseignes en France), et “Memphis coffee” (quatre vingt enseignes en France). Burger King, c’est la copie de Mac Donald’s, et Memphis coffee, ce sont des “hot dogs” et des “milk shakes”, servis dans un décor inspiré des “Diners” états-uniens. 

Si vous allez par là, enfilez un scaphandre de cosmonaute par précaution, car les étoiles du guide Michelin vont pleuvoir ! Comptons sur Le Berry pour nous l’annoncer aussitôt. 

Mais (de plus en plus fort) Le Berry part en croisade en faveur du glyphosate ! Ça c’est dans le numéro du 16 août qu’un voisin m’a aimablement donné, sinon je l’aurais loupé, et c’eût été dommage. 
Un pavé alléchant en page une annonce aux lecteurs :
“Les clés pour comprendre le dossier du glyphosate”. On se dit que ça va être intéressant et que les caractéristiques de ce poison vont être exposées, ou qu’on va lire une interview de Marie Monique Robin (dont le film vient d’être diffusé par Arte en juillet), ou encore qu’un dialogue entre les pour et les contre va nous en apprendre un peu plus… 
Eh bien, pas du tout !

1-BR-cles-glyphosate

Le Berry consacre toute une page et deux articles au sujet. Le premier article (non signé) s’intitule “Glyphosate : à la vie à la mort. Les clés pour comprendre. Beaucoup d’agriculteurs continuent à l’utiliser malgré les dangers”. Mais c’est pour exposer que le glyphosate permet une agriculture “de conservation des sols”, une sorte de “troisième voie agricole” permettant de régénérer les sols en matière organique (c’est nouveau, ça). Et que le glyphosate seul n’est mentionné comme cause ni pour la maladie de Parkinson ni pour le lymphome. En somme : le doute est permis, continuons comme ça.

1-Fusion-Bayer-Monsanto1-LeMonde-Monsanto-papers

Dans l’autre article, un dirigeant de la FNSEA (syndicat et lobby de l’agriculture intensive) dénonce “Une vraie hystérie médiatique” en réponse à Nicolas Hulot. Le ton de l’exposé semble plutôt modéré, mais c’est pour conclure : “Il n’est pas question d’avoir des interdictions sans solutions. Le zéro phytosanitaire n’a pas de sens”. Et plus loin, que des alternatives existent mais “Elles nécessitent de la recherche et un accompagnement des pouvoirs publics  (comprenez : encore plus de subventions). Des choses sont possibles, mais il faut du temps et de l’argent”. En somme, n’allons pas trop vite, préparez vous à ouvrir le porte monnaie et continuons comme ça pour le moment.

Et dans tout ça, pas un mot sur les ravages du poison répandu dans la nature, ni sur l’opinion des Français, majoritairement opposés à l’emploi des phytosanitaires   poisons-pesticides. Pour Le Berry, ça ne compte pas. 

Pas un mot sur les “Monsanto Papers” ces milliers de documents internes (contrats confidentiels, courriels ou encore mémos stratégiques) rendus publics grâce à des procédures judiciaires aux USA. …Où l’on apprend, entre autres, que Monsanto rémunère des scientifiques pour signer des articles écrits par ses employés. Une “forme grave de fraude scientifique” qui n’intéresse pas Le Berry Républicain. Ça ne compte pas..

L’exemple de l’Argentine avec vingt-deux millions d'hectares de soja transgénique arrosés de glyphosate trois fois par an depuis des années, des villages entiers affectés, des cancers, des malformations congénitales, des animaux qui tombent malades quand ils sont nourris avec ce soja..… Pour Le Berry, ça ne compte pas. 

L’action des associations, les exposés, les arguments, les films, le Procès Monsanto, les articles sur le web, les actions en justice, les analyses médicales… Pour Le Berry, ça ne compte pas non plus….

Alors, c’est par sottise, par ignorance, ou ils le font exprès…. ? 

Certains esprits taquins pensent qu’un dossier de presse (mystérieux et non signé ?) contenant quelques “éléments de langage” est peut-être parvenu, par le plus grand des hasards, à la direction du journal….. À moins que ce soit quelque chose d'analogue.
Il va sans dire qu’il ne faut rien en croire, et continuer à lire Le Berry républicain avec une confiance inébranlable.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.