Pascal Blanc despote municipal ?

240 F 72599346 Jm17uTCHf5Q4Ee30idDRU7CinBrAKPATFete-Censure-Nouvelles-Bourges

Pascal Blanc, le maire de Bourges, aime bien la diversité à condition que tout le monde soit de son avis. Il vient de le démontrer avec son élégance habituelle à l’occasion de la “Fête des associations” de Bourges du 11 septembre 2016. Cet évènement annuel créé par Serge Lepeltier avait pour objet de faire connaître l’existence, les actions et les projets des associations aux berruyers. Mais pour Pascal Blanc, tout ça est fini, il ne saurait y avoir à Bourges de gens qui ne pensent pas comme lui. 

On se souvient que le nouveau maire a inauguré sa mandature en évinçant sans ménagements Véronique Fenoll et d’autres membres de sa majorité qui avaient eu l’insolence de penser un peu autrement. Et ceux qui suivent les débats du Conseil municipal ont pu remarquer avec quelle courtoisie il traite l’opposition.

Alors que le règlement de la Fête des associations de Bourges précise qu’une association ne respectant pas la liberté de pensée, ne saurait être acceptée, c’est Pascal Blanc qui censure la libre expression et la liberté de pensée. Avec sa finesse coutumière, il fait signer une lettre de refus par un de ses adjoints, mais cette astuce grossière et le motif indiqué ne trompent personne : c’est bel et bien d’une atteinte à la liberté qu’il s’agit. Et, maintenant qu’il est lancé, on ne sait pas où le despote municipal s’arrêtera…. 

Plusieurs associations départementales ont réagi : Amnesty international, Attac18, le Mouvement de la paix, Pour une constituante, SDN Berry-Puisaye… Elles ont adressé une lettre au maire de Bourges, dont voici l’essentiel.

> Nous sommes particulièrement choqués d'apprendre que vos services ont refusé d'attribuer un stand à l'association Ki-6-Cool, par un courrier daté du 29 août 2016 (soit douze jours avant la manifestation ! ).

Le motif invoqué nous semble inconsistant. À savoir : “vous avez utilisé votre stand pour diffuser un message autre que celui de promouvoir votre association auprès du public berruyer. Vous n'avez pas respecté “l’esprit" qui anime la Fête des associations depuis sa création...“

Nous vous rappelons le règlement qui régit la fête des associations de Bourges : La Fête des Associations est réservée aux associations : loi 1901 et son décret d’application du 16 août 1901 - ayant une activité réelle sur le territoire local - acceptant l’adhésion de nouveaux membres et dont le nombre de membre n’est pas limité - respectant la liberté de pensée - respectant les principes de transparence dans sa gestion - qui font preuve de sincérité dans la déclaration par rapport à son objet .

Ne pourront être acceptées : - les associations à vocation commerciale - les associations qui inciteraient au fascisme, racisme, sexisme, antisémitisme, xénophobie, homophobie ou iraient à l’encontre de la Déclaration des Droits de l’Homme ou de toute convention internationale des libertés publiques et individuelles - les associations qui promeuvent une idéologie ou des techniques présentant des risques de dérive sectaire selon les critères de vigilance présentés sur le site de la Miviludes (http://derivessectes.gouv.fr//quest-ce-quune-dérive-sectaire/comment-la-détecter). En cas de doute, il sera pris avis auprès de cet organisme 

En aucun cas Ki-6-Cool n'entre dans la catégorie des associations qui ne peuvent être acceptées pour des raisons qui seraient effectivement répréhensibles. Le motif “esprit” est flou et ne répond pas à un motif figurant dans le règlement. De plus, nous considérons le délai que vous avez choisi pour faire connaître votre décision comme particulièrement spécieux.

Nous considérons donc que le refus d'attribuer un stand à l'association Ki-6-Cool relève d'un déni de démocratie et constitue une atteinte à la liberté d'expression. A ce titre nous pensons être de notre devoir citoyen de dénoncer ces graves transgressions aux relations sociales locales par toute voie dont la presse. 

> De son côté, l’association Ki6Col rappelle qu’elle a pour objet selon l’article 2 de ses statuts “le développement et le soutien de toutes les initiatives visant à favoriser la participation de tous à la construction d’un nouveau modèle social écologique et solidaire”. Il apparaît clairement que c’est cet “esprit” dont Pascal Blanc ne veut pas à  Bourges ni à la Fête des associations, et sans doute parce que Ki6Col a invité sur son stand des citoyens anti-nucléaires ou des membres du collectif de Luttes de Séraucourt ? Quel crime abominable !

L’association Ki6Col ne faisant rien d’illégal, bien au contraire, cet abus de pouvoir du maire et son interprétation particulièrement tordue du règlement de la manifestation font craindre que l’arbitraire et la censure municipale ne s’arrêtent pas là….

Une pétition sera disponible sur le stand d’Attac le 11 septembre aux Rives d’Auron. Une bonne manière de célébrer la Fête des associations !


Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.