Eau potable à Bourges, dix associations lancent un cri d’alarme.

Eau potable à Bourges. Conférence de presse au pied du captage St-Ursin.14 janvier 2019 009

Lundi 14 janvier, lors d’une conférence de presse organisée au captage Saint Ursin, dix associations de Bourges * ont lancé l'alerte sur l’état de l’eau potable distribuée aux berruyers. Ça n’étonnera pas celles et ceux qui suivent l’activité de l’Association de veille environnementale du Cher, ou qui lisent gilblog depuis 2015. En effet, au fil des années, plusieurs conférences publiques organisées par l’association, et des “Marches pour l’eau” destinées à alerter les habitants du Cher et les berruyers ont eu lieu.

Pour les associations, l'eau potable de qualité dans l'agglomération est menacée. Le captage d'eau de Saint Ursin (derrière la grande surface Carrefour, chaussée de Chappe à Bourges), qui alimente les habitants de Bourges et de l’agglomération est pollué. Ce captage est contaminé par des solvants organochlorés, des pesticides et des nitrates. L'agglomération cherche depuis des années des ressources alternatives : mais semble ne pas en trouver ! Alors que la loi impose la protection des captages depuis 1992, ni la municipalité de Bourges, ni l’agglomération n’ont rien fait !

Ces faits ne datent pas d'hier. Mais ils sont devenus actualité lors de la dernière enquête d'utilité publique. Le commissaire enquêteur a en effet constaté que les données mises à sa disposition n’avaient pas été actualisées, elles étaient trop anciennes et incomplètes : il a donc retoqué le dossier, annulé sa mission et ordonné une nouvelle enquête ! 

3-EauPotable-tract

En raison d’une mauvaise étanchéité des ouvrages, la pollution contamine les nappes plus profondes qui sont toujours exploitées. En conséquence, pour ne pas dépasser la norme française maximale (50 milligrammes par litre), depuis 2002 l’eau est diluée avec l’eau de la Loire avant d’être distribuée. Sachez que la valeur préconisée par l’Union Européenne pour déclencher des mesures de protection est de 25 milligrammes par litre. À Bourges, nous sommes loin du compte. 

Ajoutons l’état du cours d'eau le Langis, qui charrie déchets et pollutions, directement au contact des parcelles des marais de Bourges. Il faut y ajouter d’autres pollutions arrivant de l'ancienne zone militaire du MCRO et de Esprit 1 et 2, près de la route de La Charité. Elles ont également des répercussions directes sur les marais, donc sur le captage Saint Ursin. 

L'eau potable de qualité dans l'agglomération est fournie par des moyens mal équilibrés et peu nombreux. Un captage au Val d'Auron (Le Porche) 32 % des volumes d’eau distribués. Un captage dans les marais (Saint-Ursin) 16 %. Un captage à Saint-Doulchard (Le Prédé) 4 %. Un captage dans la Loire (Herry, à 60 kilomètres) 38 %. Autres (Smirne, Smeal) 10 %. (Rapport d'activité du service de l'eau de Bourges Plus, 2017). 

BR Eau-histoire-de-Loire

Pour les associations, l’inaction de la municipalité et de l’agglomération est un véritable gâchis ! Il faut réagir et protéger la population. Et le collectif énonce des opérations urgentes : Lancement sans délai d'une étude sur l'origine de la pollution par les organochlorés au captage Saint Ursin. Reprise de l'étanchéité des forages. Mise en place d'un programme de prévention contre les pollutions (nitrates et pesticides) dans l'aire d'alimentation du captage. Remise aux normes des assainissements. Gel immédiat de l’urbanisation sur les parcelles actuellement non construites…etc. Une politique environnementale à long terme est nécessaire si l’on veut éviter d’aller chercher l’eau potable encore plus loin que la Loire, ou construire à grands frais une unité de purification de l'eau.

Enfin, il faut savoir que le contexte départemental est passablement dégradé. En passant de 118 captages à 74 de 1998 à 2015 (seulement 17 ans), le Cher qui faisait déjà partie des vingt départements français comptant un très faible nombre de captages d'eau de consommation (moins de 150), a perdu 44 captages d'eau potable, le tiers de ses moyens d'alimenter la population !

On est loin des rapports en langue de bois de la préfecture, répétés avec complaisance par le journal local.  Une raison de plus pour s’informer à la réunion publique lundi 21 janvier chez Tivoli initiatives à Bourges…. 

> * Le collectif est composé de: Association de Veille Environnementale du Cher (AVEC), Association Force Ouvrière Consommateurs (AFOC), Association des Maraîchers de Bourges (AMB), Bourges++, Consommation Logement et Cadre de Vie (CLCV), Confédération Nationale du Logement (CNL), Information Défense des Consommateurs Salariés CGT18 (INDECOSA-CGT18), Patrimoine Marais, Europe Écologie les Verts (EELV), Section de Bourges du Parti Socialiste (PS). 

> “Eau potable à Bourges, il y a urgence”. Réunion publique - information et débat. Lundi 21 Janvier à 18h30. Tivoli Initiatives, 3 rue du Moulon. Bourges.


> Lire dans gilblog : L’eau dans le Cher. Un état préoccupant. >>> Lien. 
Et les autres pages sur l’eau dans le Cher dans Berry blog. >>> Lien.


Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.