Mis et Thiennot une vie de combat,  une erreur judiciaire, de Léandre Boizeau.

Mis-et-Thiennot1136 mis-et-thiennot-afp

L'affaire de Mis et Thiennot, cette affaire hors-norme qui hante la justice française depuis trois quarts de siècle est l'une des erreurs judiciaires les plus retentissantes de l’après-guerre. Si le Berry a le triste privilège d’en être le théâtre, il a aussi le bonheur d’être le pays de Léandre Boizeau qui a passé une partie de sa vie à lutter pour faire reconnaître l'innocence des deux martyrs et à en faire le sujet de plusieurs livres retentissants.

Tout commence en Brenne le 29 décembre 1946, jour de la fermeture de la chasse, quand on découvre le cadavre du garde Louis Boistard. Raymond Mis et Gabriel Thiennot, deux jeunes chasseurs et six malheureux compagnons, sont suspectés, puis interrogés pendant une longue semaine dans les locaux de la gendarmerie de Mézières en Brenne. Sous les coups et les sévices infligés par les enquêteurs, à bout de forces et de douleur, ils avouent le meurtre. Mais ils se rétractent dès leur arrivée à la prison de Châteauroux où l’on constate les violences dont ils ont été victimes. Ils seront quand même condamnés à quinze ans de travaux forcés, mais ne cesseront jamais de clamer leur innocence. 

Durant toute mon enfance, dit Léandre Boizeau, j’ai entendu parles de Mis et Thiennot. Tous les membres de ma famille criaient la grave injustice dont ils étaient les victimes. Je dévorais l’enquête journalistique de La Marseillaise du Berry qui nourrissait le sentiment de révolte qui m’habitait dès qu’on parlait de “l’Affaire”.

1-Mis-Thienot innocents

En 1980, Léandre Boizeau publie un livre choc “Ils sont Innocents !”, une contre-enquête fondée sur le témoignage de nombreux protagonistes et l'examen minutieux du dossier d'instruction. Toutes les preuves sont là pour disculper Mis et Thiennot. Depuis lors, avec le Comité de soutien pour la révision du procès, il se bat pour que la Justice admette son erreur. Cette lutte acharnée doit beaucoup à sa ténacité et à celle de Raymond Mis et Gabriel Thiennot, qui ont hurlé leur innocence jusqu'à leur dernier souffle. 
C'est cette lutte que Léandre Boizeau nous conte dans “Mis & Thiennot une vie de combat” un nouveau livre émouvant qui n'oublie rien, ni les actes, ni les femmes et les hommes qui ont refusé cette erreur judiciaire. 

1-Léandre-Boizeau-portrait

Depuis 1980, six demandes en révision ont été introduites mais ont toutes été refusées par la Justice. Cependant le combat a permis d'obtenir de l'Assemblée nationale, en 2021, une modification de la loi qui ouvre la voie à une septième requête en révision. Un nouvel espoir.

La demande se fonde sur le fait que les aveux de Mis et Thiennot et de leurs compagnons ont été obtenus à la suite de violences exercées par les enquêteurs. Les avocats du comité de soutien des deux condamnés vont réclamer la révision du procès. Une vraie chance, cette fois, de voir la procédure aller à son terme. Enfin les conditions sont remplies pour que les magistrats de la Chambre criminelle de la Cour de cassation se prononcent en faveur de l'innocence de Mis et Thiennot !

Et Léandre Boizeau de conclure…. Que reste-t-il dans le dossier ? Rien. Pas de preuves matérielles qui, toutes, ont été considérées comme nulles et non avenues par les experts. Les faits. Rien que les faits ! Tel était mon crédo tout au long de ces quarante années… 

Gilblog vous recommande ce livre émouvant, écrit avec une passion retenue : les faits, rien que les faits !


> “Mis & Thiennot une vie de combat” par Léandre Boizeau. Éditions La Bouinotte. Un livre broché de 268 pages. Format 15X21 centimètres. Prix 19 euros. En vente à La Poterne 41 rue Moyenne, La Plume du Sarthate 83 rue Arnaud de Vogüé à Bourges, et dans les bonnes librairies.

> Mis et Thiennot, site officiel de l’association.   https://www.misetthiennot.org/

àGilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retiré(e) en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.