La cornemuse à Berlaudiot.

Les nouvelles histoires de Berlaudiot.


Berlaudiot-cornemuseux-feuilles-2

Treize heures. Le marché de La Charnivolle se termine. Au café "Chez Zézette", Berlaudiot est attablé avec les aut' gas du village qui boivent une chopine eud' sauvignon pour se r'quinquer. 

Pour mettre un peu d'animation, Gras d'huile, le boucher (gras d'huile c'est le surnom d'Émile Turpin), demande à Berlaudiot s’il sait jouer d'la cormuse. Les parisiens y disent cornemuse, mais cormuse c'est coum' ça qu'on dit par cheu nous en parler berrichon.

- C'est ti un d'vinouèr qu'tu m'dis ? Dame bin sur que j'sais en jouer ! répond Berlaudiot qui fait le faraud.
On lui prête une cormuse. Pleins d'impatience les gars y s'gambousent autour ed' lui pour rin louper du spectacle.

Berlaudiot jette un regard sur l'assistance et attend que le calme revienne.

- Prenez bin vos acartances, j'vas vous jouer queuq'chose. 

Et il commence à bouffigner. 

Et il continue à bouffigner dans l'teuyau, ça gonfle el' sac à musique et ça fait :  Tuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu ….

Toujours la même note. 

Puis il bouffigne dans l'teuyau pour regonfler le sac, puis il refait la même note, et encore la même note.

Comme ça : Tuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu…. Et encore Tuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu.... Et il recommence : Tuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu...

Interrompant cette démonstration, la Zézette demande à Berlaudiot de faire silence.

- Berlaudiot, t'es ti guinguin, tu nous asordis, c’est pas coum' ça qu'on joue d'la cormuse, tu fais toujours la même note, bond'la ! Les vrais cormuseux y mettons yeux doués de haut en bas su' les trous et pis à l'envers et y font des tas de notes et pis des airs ! Et pis arrêt' toué don, tu voué bin qu'tu fais partir les clients.

- Je l'sais bin pourquoué qu'les cormuseux y vont en haut et en bas anque yeux doués su' les trous ! 

- Eh bin alors, pourquoué don qu'tu continues ?

- Pasque eux, y charchont la note... Et moué, la note, j'lon trouvée d'puis longtemps !


Si le sens d'un mot vous échappe, vous le trouverez le dans le glossaire du parler berrichon de gilblog. >>> Lien.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.