Berlaudiot au Paradis.

Les nouvelles histoires de Berlaudiot.


Berlaudiot-entree-paradis-web

Berlaudiot arrive devant la porte du Paradis en compagnie de Robert Rouzeau et Pierrot Chamaillard, deux aut' gars de La Charnivolle. 

Quand il les voit, Saint Pierre s'areuille comme un chat qui pèt' dans la braise, c'est la première fois qu'il accueille trois gars de La Charnivolle à la fois !

Encore tout étonné, il leur demande : Bon, expliquez moi comment vous êtes arrivés là les gars. C'est ti qu'y aurait eun' hécatomb' par cheu vous ?

Robert Rouzeau (le bûcheron), qu'est le plus hardi est le premier à répondre :

J'men vas vous dire, Saint Pierre... L'aut' souèr' j'suis monté dans ma chambre pour eum' r'poser après avoir abattu quieuq' zarb'. En prenant l'air à la fenêtre, j'voué ti pas un gars qui volait ma camionnette. Alors je m'suis émaraudé, mon sang a tell'ment bouilli qu'j'ai empoigné l'armouère et qu'j'y ai lancé d'sus ! Mais sous l'effort, mon coeur a lâché tout d'un coup, et me v'la mort ! 

C'est le tour de Pierrot Chamaillard (le cantonnier),  de raconter son histoire.

Ben, moi, à la fin d'journée à travailler dans la poussière j'avais bin souèf. Alors j'son allé boire un coup d'blanc limé chez la Zézette. Mais j'on trop bu d'chopines et j'son sorti d'là tellement saoul qu'ça m'cassait des échalons dans l'crâne. Et j'venais deum' rend' compt' que ça f'sait dix minutes que j'essayais d'ouvrir la porte d'une voiture qu'était pas ma deux ch'vaux. Et c'est just' à ç'moment là qu'j'on r'çu eun' armouèr' su' la tête ! 

Le troisième à causer, c'est Berlaudiot qu'a l'air aussi gêné qu'si il'tait assis su' sa casquette.

Euh bin, Saint Pierre, vous savez bin que j'son un peu courandier et qu'ça m'arrive d'arranger eun' fumelle, j'peux bin vous l'dire. Justement hiar' souèr' j'étais au lit avec la Mariette, la femme à Rouzeau. Quand il est rentré cheu lui, je m'son caché dans l'armouèr' eud'la chamb'. Et j'comprends toujours pas pourquoué j'me r'trouve ici !


Si le sens d'un mot vous échappe, vous le trouverez dans le glossaire du parler berrichon de gilblog. >>> Lien.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.