Des enfants de Fukushima à La Borne le 20 août.

ganbalo-2014

Le temps a passé très vite depuis le tsunami et la catastrophe nucléaire de Fukushima le 11 mars 2011. Les sinistrés vivent encore dans des conditions très dures. La situation de la centrale nucléaire de Fukushima semble ne devoir jamais s'améliorer. Le risque d’une explosion sur le site de la centrale semble être écarté pour le moment mais la contamination de la terre et des eaux continue.
Les japonais ont l’impression que les autorités ne les informent pas complètement et qu’elles minimisent le danger encouru par la population. Et, contrairement à l’annonce de la fermeture des centrales nucléaires au lendemain de la catastrophe, le gouvernement actuel veut maintenant les remettre en service.

À Fukushima, des enfants de plus en plus nombreux développent des tumeurs de la glande thyroïde et les conséquences de la contamination se manifestent de plus en plus au fil du temps. 

Mais depuis 2011 le mouvement de solidarité s’est développé au japon et dans le monde. Parmi ceux qui agissent en France l'association Ganbalo (un mot qui signifie “tiens bon !”) soutient les enfants de Fukushima.

Cette association, présidée par Kazunori Togashi (producteur de films documentaires sur les zones sinistrées de Fukushima), permet à des enfants de quitter la zone irradiée et leur offre un voyage et un bol d’air pur. Un “Tour de France” d’un mois pour apprendre l’histoire, la géographie et la langue française. Ces vacances sont aussi l’occasion de sortir de la zone dangereuse et de bénéficier d’activités bénéfiques pour leur santé.

Ainsi, tous les ans en été, grâce à la solidarité de familles d’accueil, aux dons, à des accompagnateurs bénévoles, Ganbalo offre un beau voyage en minibus à des enfants de Fukushima. Cette année, le voyage en conduira huit de Paris à Briare, La Borne, Laudrec, Le Vigan, Lyon. Ils participeront à des échanges et des activités avec des enfants de leur âge, ils feront du sport, ils rencontreront des acteurs du patrimoine artistique et culturel.

C’est dans le cadre de ce “Tour de France”, que le groupe d’enfants de Fukushima séjournera à La Borne le 20 août.

Une rencontre et une soirée ouvertes à tous sont organisées à partir de 19 heures à la salle multimédia du centre céramique de La Borne. 

Les participants assisteront à la projection de deux films courts, qui sera suivie d’un débat. Une exposition de photos est également annoncée.

Nul doute que les henrichemontais, les bornois et les gens d’alentour,  viendront nombreux exprimer leur amitié et leur solidarité aux enfants de Fukushima lors de cette manifestation exceptionnelle.

> Photo. Le groupe Ganbalo d’enfants japonais en France, en 2014.

> Cette soirée est organisée par Ganbalo, avec le soutien de “Sortir du nucléaire Berry-Giennois-Puisaye”, de Roz Herrin et Dominique Garet.

> Ganbalo. 23 rue de Palestro 75002 PArIs. 06 11 72 45 12 - contact@ganbalo.org - Site web : www.ganbalo.org  
Contact à La Borne : 02 48 26 75 23. 
Sortir du nucléaire Berry-Giennois-Puisaye. sdn-berry.puisaye@orange.fr


Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.