“La Borne. Du fragment au monumental”. Exposition 2019 au musée de la Poterie.

Croix-JS-Talbot-1

La Borne. Vendredi 19 avril, le musée de la Poterie a ouvert ses portes pour la saison 2019. Sous le titre “Du fragment au monumental”, il offre au public un nouvel ensemble d’œuvres remarquables. Outre un bel ensemble de poteries imagières, les premiers visiteurs ont admiré la croix de carrefour de Jacques Sébastien Talbot prêtée par les musées de Bourges et de retour à La Borne. Des “trouvailles archéologiques” du dix septième siècle déterrées à Henrichemont, à La Borne et aux environs, ajoutent une pincée d’émotion à la visite. 
Renaud Régnier (président de l’Association de sauvegarde du patrimoine potier de La Borne) a prononcé une allocution pour présenter la nouvelle exposition du musée de la Poterie. En voici de larges extraits.

“Je ne peux pas commencer cette intervention sans vous faire part de notre grande émotion lorsque nous avons vu la cathédrale Notre Dame de Paris s’enflammer ce lundi !

Nous savons bien que le lieu qui nous accueille pour la trente troisième année consécutive n’a peut-être pas le prestige de Notre-Dame mais tout comme elle, la chapelle de La Borne abrite un trésor sur lequel nous veillons et que nous tâchons d’enrichir chaque année. Tout comme elle, notre chapelle est un lieu ouvert, un lieu de partage, de mission et de protection. 

Pichets-17e-LaBorne

Cette année l’exposition La Borne, Du fragment au monumental s’est imposée suite à la découverte successive d’œuvres, ou bien déterrées, ou bien achetées, ou bien offertes.

Bon nombre d’entre elles nous renvoient à ce que nous connaissons de plus ancien à La Borne.! Par exemple, dans le sol d’une vieille maison d’Henrichemont, sa propriétaire trouve un pichet du dix septième siècle en fait don au musée. Autre exemple, dans un cassonnier du village, quelques fragments de la même époque sont prélevés. À La Borne d’en Haut enfin, une base d’épi de faîtage, signée, est retrouvée dans un jardin : un extrait cadastral issu d’archives notariales d’Henrichemont, confirme sur ce dernier site l’existence de l’atelier de Laurent François Talbot, frère aîné de Marie Talbot.

Cette succession de trouvailles sur le territoire invite le musée à se positionner pour la première fois comme lieu de présentation d’archives de sol. En effectuant ce premier pas vers la valorisation de fragments et de tessons, nous encourageons les responsables et spécialistes à prendre en compte l’intérêt d’un travail de fouilles, à ce jour jamais entrepris.

museePoterie2019PoseCroixTalbot

Parmi les pièces majeures, la plus mythique reste la croix de carrefour qui se trouvait à l’entrée du village. Présentée une première fois en 1997, le retour de ce monument atteste de la qualité des échanges entretenus avec les musées de la ville de Bourges, que nous remercions pour ce moment de grâce et de poésie. 

En faisant cohabiter dans un même espace fragments et œuvres monumentales, tous issus des ateliers bornois, nous partageons de nouveau tous ensemble le goût du grès. Quels que soient leurs formats, les œuvres présentées entretiennent notre admiration pour les tourneurs et les cuiseurs d’autrefois.

Plus que jamais le musée de la Poterie a besoin de vous. Je tiens à tous vous remercier pour votre soutien et votre fidélité à notre si jolie chapelle. Grâce à vous, à vos encouragements, la collection continue d’augmenter saison après saison. Je ne vous cache pas que la frustration est néanmoins vive car cette année encore, nombre de pièces nous ont échappées en raison de la modestie de nos ressources. Cependant, l’acquisition de la très belle fontaine de Marie Talbot nous réconforte. J’avais eu l’occasion de vous la présenter lors de notre assemblée générale du mois de janvier. 

Je tiens à remercier tout particulièrement Monsieur le maire d’Henrichemont qui a honoré un engagement pris ici même l’année dernière : un pignon de la chapelle a été rénové et la toiture de la sacristie, étanchéifiée. 
Ainsi que vous avez tous pu le constater, un grand pas en avant a été accompli grâce à la réalisation d’un accès pour personnes à mobilité réduite. La création de cette rampe était certes indispensable, son esthétique demandera certainement à être ... patinée. 

Nous remercions la mairie d’Henrichemont pour les subventions accordées auxquelles s’ajoute cette année une aide pour le financement de notre site internet. Nous remercions la communauté de communes des Terres du Haut Berry et son président Monsieur Bernard Rousseau avec qui une convention sera signée la semaine prochaine. Je tiens à remercier la vice-présidente de la communauté de communes en la personne de Madame Nathalie Mestre. (…). Pour terminer, ce très grand merci aux amis proches du musée et à toute l’équipe des bénévoles de l’association de sauvegarde du patrimoine potier et du site de La Borne sans qui d’aussi ambitieuses expositions ne sauraient avoir lieu chaque année.

Merci à tous !! 

> Photos de haut en bas. 1/La croix de carrefour de Jacques Sébastien Talbot. 2/Pichet du dix septième siècle découvert dans le sol d’une maison d’Henrichemont. 3/Pose de la croix de carrefour de J.S. Talbot.

> La croix de carrefour qui se trouvait autrefois à La Borne au dix neuvième siècle a été réalisée par Jacques Sébastien Talbot (1769-1841). Elle porte la mention : Faite par moi Jacques Sébastien Talbot potier à La Borne commune d’Henrichemont ce 10 mai 1821. Elle a été prêtée pour la durée de l’exposition par la direction des musées de Bourges.

 Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retiré(e) en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.