Châtaignes et châtaigneraies en Berry.

chataigniers-automnechataignes

Cet été, en juillet et août, au château du Plaix de Saint-Hilaire en Lignières les Thiaulins présentent chaque vendredi à 21 heures, un cycle de conférences et causeries intitulé “Écoutez voir”. Dans la tiédeur estivale de la cour du château, les conférenciers commentent des images parlantes sur divers sujets d’ethnographie ou d’histoire locale. Dans ce programme, les Thiaulins vous proposent d’écouter Mic Baudimant, qui parlera de la châtaigne en Berry, de sa place dans la culture populaire berrichonne, avec “Châtaignes et châtaigneraies en Berry”, vendredi 5 août.

Mic-Baudimant-3

Chacun sait que les marrons glacés de Noel ou les odorantes châtaignes grillées des marchés d’hiver nous arrivent d’Ardèche ou du Limousin  …. quand ce n’est pas du Portugal, d’Italie, de Turquie ou de Chine !

Mais combien de berrichons savent, aujourd’hui, que la province a produit et vendu ce fruit fabuleux, sauveur du paysan durant les grandes famines ? La châtaigne a pendant longtemps été considérée comme la viande du pauvre. Châtaigne était synonyme de pauvreté (alors que le même fruit présenté sur la table des gens de la ville sous l'appellation de marron, était associé à la richesse). Jusqu'au début du siècle dernier, la châtaigne a été la principale et souvent l'unique nourriture des paysans des régions où la récolte des céréales était insuffisante ou nulle. 

Les confins granitiques de la Marche et du Bourbonnais ou les “brandes siliceuses” du bas Berry ont été terres de châtaigniers. En effet, le châtaignier pousse dans les sols siliceux et acides, dépourvus de calcaire, sols ou les céréales poussent mal. Certains arbres plusieurs fois centenaires comme “le Châtaignier sou” de Vesdun (Cher) ou “le grous châtaignier de la Preugne” à Briantes ( Indre) ont disparu. Pour autant, de beaux “parcs” (prononcer “par”) à châtaigniers subsistent en plusieurs endroits, restes des plantations menées au dix huitième siècle. 

Un commerce important a perduré jusqu’aux premières années du vingtième siècle sur la frontière nord du “Pays de la Châtaigne” : Saint-Amand, Culan, Châteaumeillant, La Châtre, Saint Denis de Jouhet, Saint Benoit du Sault…. sans parler de Santranges et Savigny dans le nord du Cher.

Après la déprise de l’entre-deux guerres, une reprise serait-elle envisageable comme “niche” agricole d’appoint ? Quelques personnes s’y emploient et l’Union des Ressources Génétiques du Centre se voudrait un appui scientifique pour les études de sols, la conservation des variétés anciennes traditionnelles, la lutte contre les maladies d’hier ou d’aujourd’hui (comme le sinistre Cynips !)

C’est donc un brin d’histoire et d’arboriculture du châtaignier que vous êtes invités à cueillir le 5 août….


> “Châtaignes et châtaigneraies en Berry”, par Mic Baudimant. Vendredi 5 août à partir de 21heures au château du Plaix (commune de Saint-Hilaire-en-Lignières). Entrée : 8 euros. Renseignements et réservation : 02 48 60 22 14  contact@thiaulins.com

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.