Pour la démagogie c'est la saison du Blanc.

Blanc-demago-mairie

Désormais, tout le monde à Bourges est à même de savoir qu'il est possible de faire la maison de la Culture sur le site d'origine. Pas besoin de creuser ni de surélever, il y a largement la place, et ça coûterait moins cher que le bâtiment nouveau (un montant de trente six millions d’euros tout de même…).

Pour détourner l'attention du fiasco en ayant l'air de faire quelque chose, le maire a annoncé à grand bruit une consultation en plusieurs épisodes sur l'avenir du site de la maison de la Culture (l'édifice de Marcel Pinon). Mais de toutes façons, et faute d'argent, rien ne se fera pendant ce mandat, a-t-il dit. Venant d'un maire qui laisse à demi démoli un édifice dont une partie (inscrite à l'inventaire des Monuments historiques) reste heureusement debout malgré quelques fissures, ça ne manque pas de sel ! 

Et que penser de la prétendue demande d’un "pacte culturel" avec l'État, pour pérenniser le financement de la culture ? Il est vrai qu’à Bourges, elle a bien besoin d’être financée.... Mais en vérité, ce “pacte culturel” est une initiative du ministère de la Culture visant à éviter la baisse des financements des villes. Et Pascal Blanc a le culot de s’en attribuer l’initiative… Ah, si ça avait eu lieu avant la réduction de la subvention à la Biennale d’art contemporain !

Puis Pascal Blanc a annoncé son intention de voir Bourges concourir au titre de "Capitale Européenne de la Culture". J'entendais hier une berruyère ironiser sur l'afflux de milliers de visiteurs venus du monde entier qui vont atterrir sur l'aéroport de Bourges, devenu pour la circonstance aéroport international ! 

S'ils débarquaient ici, les malheureux auraient à contempler un tableau un peu sinistre. Un tableau qui dément les rodomontades du maire....

Les Musées de Bourges, malgré les efforts de leurs personnels manquent cruellement de moyens. Au musée du Berry, l'exposition ethnologique et d'art populaire avec les céramiques de La Borne, est fermée. Cet ensemble exceptionnel qu'on ne pouvait voir qu'à Bourges dort maintenant sur des étagères. Et le musée Estève semble en roue libre, vivant sur sa renommée.

Les trésors archéologiques de l'ancienne Avaricum sont inexpoités, et les archéologues considérés comme des gêneurs. Pourtant la mise en valeur de ce patrimoine serait un atout supplémentaire pour le tourisme dans la ville.

Pour hâter la venue du jour béni où Bourges deviendra Capitale Européenne de la Culture, Pascal Blanc décidera-t-il de rouvrir les salles fermées du musée du Berry et de l'Hôtel Lallemand, de restaurer les collections et les mobiliers endommagés par les insectes, de relancer la Biennale d'art contemporain qu'il a étouffée, et refaire le festival du film écologique qu'il a supprimé ? Lancera-t-il un programme artistique ambitieux pour l'été à Bourges (au lieu de mettre les associations à contribution pour le faire à pas cher) ?... Se décidera-t-il à consulter les acteurs locaux de la culture et les associations pour se mettre au travail et concevoir une politique culturelle ?

Aura-t-il la lucidité et le courage de faire la maison de la Culture sur le site d'origine, ce haut lieu inauguré par Malraux et De Gaulle en centre ville, à deux pas de la cathédrale inscrite patrimoine mondial de l'Unesco ?

Devant toutes ces questions, qu'aura-t-il à répondre à Fleur Pellerin qui se rend ici le 28 avril à l'occasion du printemps de Bourges ?

En tous cas, il n'impressionnera pas la ministre de la Culture avec les annonces de pure propagande qu'il sert aux berruyers, des paroles démagogiques qui ne parviennent pas à cacher une politique d'abandon, l'absence d'idées et de projet....


> "La réhabilitation de la maison de la Culture c'est possible" Réunion publique mercredi 22 avril à 18 H30, salle Familia 10 avenue Marcel Haegelen, Bourges.

> Collectif "Luttes Séraucourt" : Groupe Macu de Bourges/Association des Amis de la Maison de la Culture/Collectif Alternative MCB/Berry’ing/Mon Cher Vélo/Nature 18/Collectif Bourges ta Zad/ki-6-col’/La Sppef.
> Collectif Luttes Séraucourt 110 rue Charlet 18000 Bourges.
Courriel : luttes.seraucourt.bourges@gmail.com

> Pour signer la pétition en ligne. >>> Lien.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.