Une plaque en l’honneur de Gabriel Ranvier, inaugurée à Paris.

Ranvier-202

Éric Pliez, maire du 20e arrondissement prononce l’éloge de Gabriel Ranvier. Au centre Sylvie Pépino (manteau clair) et Michel Pinglaut (gilet rouge).

Manifestation à Paris samedi 25 mai 2022 à 18 heures pour le dévoilement de la plaque en l’honneur du communard berrichon Gabriel Ranvier élu maire du XXe arrondissement de Paris pendant la Commune de 1871. La mairie était à cette époque au 138 rue de Belleville, lieu de la cérémonie, juste à côté de l’église Saint-Jean de Belleville.
La cérémonie à laquelle participaient notamment Éric Pliez, maire du XX
e  et Sylvie Pépino responsable de la commission patrimoine des Amies et Amis de la Commune de Paris 1871 a commencé par un spectacle de rue par la Compagnie Mystères du Vieux Paris.…
Je résume une partie de l’allocution de Michel Pinglaut, co-président du comité du Berry des Amis de la Commune et administrateur de l’association nationale.

>  Bien sûr, en Berry, en liaison avec l’association nationale des Amis de la Commune, nous avons organisé de nombreuses conférences, des expositions, suscité des articles dans la presse régionale, animé des émissions de radios locales et rectifié nombre d’erreurs ou déformations à la mode versaillaise…

Parmi nos initiatives je signale notamment la création de “l’espace Gabriel Ranvier” à Baugy, son village natal, fin 2014. Pour l’inauguration de la plaque, Françoise Bazire, secrétaire nationale des Amis de la Commune avait tenu à être présente. Il faut noter qu’il nous a fallu quarante ans pour obtenir cette reconnaissance officielle dans son village natal ! Maintenant, nous pouvons assurer que trois maires ou anciens maires sont maillons pour la reconnaissance mémorielle.

Nous avons aussi découvert des descendants fiers de leur ascendant et qui depuis s’associent à notre action de réhabilitation. Ils ont édité un livre familial en l’honneur de Gabriel Ranvier. Les Amies et Amis de la Commune en ont augmenté la diffusion. Un autre descendant était fier de montrer qu’en tant que syndicaliste, il se référait aux idées de la Commune.

 La préparation du 150 et le 150e anniversaire ont été l’occasion de rappeler la décision de l’Assemblée nationale, fin novembre 2016, de réhabiliter les Communards et d’élargir le cercle des connaissances.

En juillet, nous sommes intervenus pour faire rectifier les erreurs et omissions d’une exposition sur un religieux de la rue Haxo. Les organisateurs avaient comptabilisé les morts de cette rue Haxo en oubliant complètement la Semaine sanglante ! 

Du 7 juillet à fin août, nous avons organisé à notre siège social, à Villabon, à 5 kilomètres de Baugy, une évocation de la Commune intitulée : “les mercredis de Gabriel Ranvier “. Là encore, des élues et élus ont apprécié.

 Le 25 novembre 2021, avec la municipalité, les Amies et Amis de la Commune ont planté un cerisier offert par l’infatigable descendante, madame Nicole Robinet. C’était le jour de la Sainte Catherine (en toute laïcité) car chacun sait que ce jour-là, tout arbre prend racine.

Un dépôt de gerbe à l’espace Gabriel Ranvier, le 8 juillet a été un moment d’émotion lorsque madame Nicole Robinet, descendante, découvrit une reproduction du portrait peint par Rinaldo et qui figure dans le livre “La Commune de Paris” dirigé par Michel Cordillot. “Sans la barbe, c’est tout à fait le portrait de mon père !” s’est-elle écriée. Nouveau moment d’émotion.

 Le 7 juillet prochain, nous fêterons la cerise, qui figure au calendrier républicain et le 8 juillet, jour anniversaire de la naissance de Gabriel, nous tiendrons conférence, théâtre et chansons.

 Dans le Cher est paru un livre “La Commune et les communards du Cher”, en septembre 2020, qui rassemble 215 biographies de communards nés dans le Cher. Gabriel Ranvier y figure en bonne place. Cela nous a permis d’ajouter ces communeux méconnus aux 450 de l’Indre déjà répertoriés, dont 5 femmes, dans chaque département du Berry.  Ce livre permet de mettre en valeur la première femme de Gabriel : Alexandrine, née à Paris, en 1829, militante du droit des femmes, oratrice de réunions publiques. Son enterrement civil fut suivi par 2 000 personnes en 1870. Nous évoquons également le courage de son fils Henri Joseph, emprisonné à Versailles. 

 Oui, l’année 2021 fut riche en Berry pour la mémoire de Gabriel.

A tous niveaux, nous continuerons à évoquer cette figure symbolique de la Commune. Il prit une part importante au événements du 31 octobre 1870, fut largement élu dans le XXe , proclama la Commune à l’Hôtel de ville, le 28 mars, rédigea la dernière affiche le 26 mai et se fit remarquer par son courage sur les barricades lors de la semaine sanglante.

 Au nom des Amies et Amis de la Commune de Paris- 1871, je vous offre, monsieur le maire, le livre sur Les communards du Cher.

> Je termine par le message de monsieur le maire de Baugy, Pierre Grosjean, qui regrette de ne pouvoir être parmi nous.
L’engagement de la commune de Baugy pour la transmission de la mémoire de Gabriel Ranvier a été prise à l’unanimité du bureau municipal. Nous reconnaissons aussi le travail fait par l’Association des Amies et Amis de la Commune de Paris-1871, localement et nationalement. Nous devons véhiculer les traces de l’Histoire et non les taire. Nous partageons l’idée des Communards de faire un monde socialement égalitaire. Nous devons nous associer à cette volonté. Nous comprenons les espérances des Communards, de Ranvier et de son épouse, de ces hommes et ces femmes durement touchés par les inégalités de l’Empire, par la défaite de la guerre de 1870, par la misère. Nous faisons le rapprochement avec certains mouvements sociaux du XXI
siècle. Nous sommes fiers de la présence de Gabriel Ranvier dans le dictionnaire Robert des noms propres. Nous devons honorer la mémoire d’un homme de conviction, porteur de qualités, tourné vers les autres. En tant que maire, je suis fier d’honorer l’ancien  maire du XXe . “


àGilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retiré(e) en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.