Disparition de la vache rouge de Pigny. Le mystère s’épaissit.

Voleur-de-la-vache-rouge

Dans le métier journalistique, une coïncidence comme celle qui va suivre, ça ne s’invente pas ! En effet, suite à mon enquête sur le terrain à Pigny et sur les Terres du Haut Berry, le froid, le vent et la pluie ont traversé mon tranche côtes et ont eu raison de mes bronches. En conséquence, j’ai du me résoudre à passer quelques jours de convalescence au chaud chez ma marraine de Montrouge et plus particulièrement au carrefour …de la vache noire ! Dans la profession, il n’y a pas de place pour les superstitions, mais de temps en temps il y a de quoi s’interroger quand même !

Toujours est-il que c’est entre deux tisanes brûlantes au thym que mon téléphone enregistra un appel anonyme m’informant que si je voulais avancer dans mon enquête à propos de la vache rouge, je serais bien inspiré de m’orienter vers un groupuscule de Pigny, majoritairement constitué de jeunes femmes (toutes Pignaciennes), qui se seraient récemment radicalisées “Végan” *… Ce serait donc à ce titre que ces illuminées auraient kidnappé la pauvre bête afin de la soustraire au couteau du boucher…Étonnant non ? 

Ainsi la piste de la ferme des mille deux cents vaches de Saint Georges sur Moulon s’écroulait ? Piqué au vif, j’essayai de récolter quelques informations auprès de l’école vétérinaire à propos des résultats de l’analyse des bouses de couleur parme, mais il était encore trop tôt et, apparemment, le labo d’analyse spectrale était toujours dans le brouillard ou plutôt les effluves méthano- gazeuses…
Bref, les bouses de Pigny n’avaient pas parlé ! Les bouses restaient muettes.

Le matin suivant, un SMS me parvint, et son contenu m’interloqua quelque peu. En effet une information aussi brève que sibylline m’indiquait que la société “Évasion Communication”, propriétaire de la vache rouge, avait ses entrées à l’Élysée, avec notamment l’organisation d’événements tels que les arbres de noël et ce depuis la Présidence Sarkosi/Carla. De là à penser que notre vache transgénique ait été transportée en toute clandestinité dans la crèche vivante de l’Elysée, mon informateur franchissait allègrement le pas.
Mais je restai dubitatif quant à cette hypothèse, le Canard Enchainé (qui pourtant sait manœuvrer tous les becs de cane de l’Élysée), n’ayant jamais évoqué cette hypothèse. Une hypothèse qui n’aurait pas pu passer à côté de son bec aiguisé !

Décidément je tournais en rond et rien n’avançait ! Pour tromper mon ennui,  qui atteignait des dimensions bovines, je décidai de tout reprendre à zéro depuis la genèse de cette affaire, à l’aide de mon nouveau logiciel “PGC” (Papier Gomme Crayon), généreux et dispendieux cadeau de la rédaction de gilblog pour mon Noël. 

Fébrile, je décrypte et je saisis données sur données, et c’est avec impatience que j’attends des informations d’importance en provenance des autorités, du Professeur Trayon ainsi que des services spéciaux.

Je ne manquerai pas de vous en informer dès que possible.
A suivre…

*Végan : Mode de vie consistant à ne consommer aucun produit issu des animaux ou de leur exploitation.

Alain Broglio pour gilblog et la revue “L’Art de la traite”


Post Scriptum. Dans l’attente (et l’affaire tombe à point nommé), je dois repartir au plus vite sur Bourges car marraine vient de m’informer avec son “Iphone 6“ à l’appui qu’il serait intéressant et croustillant d’aller enquêter sur une sombre affaire de licenciement abusif ayant pour fond la participation à un tournage de film X…
De quoi réveiller les Bituriges assoupis.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.