21 mai. L'eau dans le Cher, état des lieux.

eau-cher-bleu

Pour l'Association de veille environnementale du Cher (AVEC), la politique de protection des eaux mise en œuvre dans le département est insuffisante, et le mal va en s’aggravant. Comme, malheureusement, de nombreux exemples le démontrent. 

Premier exemple, l'eau que nous consommons est d'une qualité sanitaire acceptable au robinet, mais au prix d'une dilution avec d'autres eaux (dont celle de la Loire), pour faire baisser le taux de nitrates. Combien de temps cela pourra-t-il durer ? 

Autre exemple. Chaque année de nouveaux captages d'eau potable sont abandonnés. En 1998 le Cher comptait 118 captages. Il n'en reste plus actuellement que 74 ! En seulement 17 ans, le Cher a perdu 44 captages d'eau potable, plus du tiers de ses moyens d'alimenter la population !

Encore un exemple. 60 % de la superficie du département du Cher est classée "Zone vulnérable aux nitrates". C'est ainsi que  les eaux de Vinon, Gardefort, Feux, Groises, et Jalognes ont un taux de pesticides de 0,16 microgramme par litre, supérieur à la norme admise. Il est de 0,20  microgramme par litre à Marseilles les Aubigny.

Donc, pour l'eau dans le Cher, tout ne va aussi bien que le dit la presse locale, qui se contente de répéter de temps à autre les déclarations en langue de bois des instances officielles, sans se donner la peine d'enquêter.

C'est la raison pour laquelle l'AVEC organise une réunion d'information le 21 mai prochain à Saint Georges sur Moulon. Au cours de cette réunion, elle lancera l'alerte en présentant un état des lieux de l'eau dans notre département. La brève introduction que vous venez de lire se limite à quelques exemples, mais il y a encore de nombreux aspects inquiétants de l'état de l'eau potable qui seront exposés le 21 mai. 

Pour l'Association de veille environnementale du Cher, ce n'est pas en abandonnant un captage pour en creuser un autre plus loin (quand on le fait)  qu'on règlera un problème. Ce n'est pas en mélangeant l'eau polluée à une eau moins polluée qu'on prépare l'avenir.

Après le constat de l'état de l'eau dans notre département, une information claire et complète est nécessaire afin que les habitants du Cher prennent conscience de la situation et se saisissent du débat.

Si les élus veulent réellement s'atteler à préserver cette ressource vitale, il leur faut obtenir la participation des citoyens pour qu'ensemble ils mettent en œuvre leurs énergies pour une véritable politique de l'eau.

Pour obtenir cette adhésion et ce soutien, il faut dire la vérité. C'est à cette unique condition que tous participeront activement à la sauvegarde et à la reconquête de l'eau, cette inestimable richesse commune.

C'est grâce à cette compréhension des enjeux qu'une politique volontariste pourra être mise en œuvre, dit l'AVEC. C'est la raison d'être de la réunion d'information du 21 mai. Une réunion à laquelle l'AVEC invite les habitants du Cher à venir nombreux.


> La réunion d'information "L'eau dans le Cher" aura lieu au Centre socio culturel de Saint Georges sur Moulon, le 21 mai 2015 à 19 heures. Entrée libre. Cette conférence avec video projection est organisée par l'Association de veille environnementale du Cher (AVEC).

> Association de veille environnementale du Cher (A V E C). Le Gros Chêne - 18110 Saint Palais. 02 48 66 08 20. Courriel  : avec18@laposte.net

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retirée en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.