La belle saison, une aventure inoubliable à Bourges.

1-LaBelleSaison-visuelGabriel-Monnet-1959

Au début des années 1960, convaincu par son ami Pierre Potier, conseiller municipal, Gabriel Monnet choisit de venir à Bourges pour y mener une expérience pionnière, qui sera un emblème de la décentralisation théâtrale et culturelle. Ce sera ”La belle saison”...

Monnet réveillera ”la belle endormie” en créant une troupe de théâtre permanente, la Comédie de Bourges, préfiguration de la future maison de la Culture, conçue comme ”l’instrument de création et d’accueil, offert à ceux qui voudront ou pourront changer la vie”. Une troupe de théâtre permanente à Bourges, aujourd’hui ça fait rêver...

L’inaugurant le 18 avril 1964, l’écrivain André Malraux, premier Ministre de la Culture, dit avec force : ”Il faut que vous compreniez bien que ce qui se passe ici est une certaine aventure probablement unique dans le monde entier…” Car la décentralisation culturelle ce n’est pas le transfert d’une certaine culture parisienne officielle en province, mais un essaimage de la culture par la création de multiples foyers de création un peu partout.

C’est en effet l’époque triomphante et turbulente de la culture et du théâtre dans toute la France. Une époque où les grandes œuvres classiques et modernes, de Corneille à Brecht, de Kleist à Giraudoux, de Shakespeare à Tchekhov, de Miller à Lorca, vont à la rencontre du public. Une époque où la culture est conçue comme un moyen d’émancipation et non un produit culturel de consommation. Elle est marquée par une infinie diversité ; du Festival d’Avignon au théâtre de Robert Hossein à Reims, de Roger Planchon à Villeurbanne, de Jean Dasté à Saint Étienne, du TNP de Jean Vilar aux théâtres de la banlieue parisienne, et tant d’autres… Et de Gabriel Monnet à Bourges.

L'arrivée de Gabriel Monnet, pour fonder la Comédie de Bourges en 1960, puis la maison de la culture en 1963, et l'extraordinaire rayonnement de celle-ci jusqu’à son départ en 1969 (évincé par un maire dont je préfère oublier le nom), ont durablement marqué la population berruyère, en particulier les jeunes, qui ont ainsi eu un accès privilégié à la culture. La personnalité de Gabriel Monnet, au cœur de cette aventure, a donné un rayonnement à la création et à l’action culturelle que la ville n’a probablement pas retrouvé depuis (?).

51IBa0PLk3L. SX362 BO1,204,203,200

Utopie d’une ville en devenir, ”La belle saison” est contée dans un livre-DVD par l’historien et académicien Pascal Ory, le comédien et directeur de théâtre Robin Renucci, les témoignages de plusieurs compagnons, d’acteurs de la politique culturelle nationale (Catherine Tasca, Robert Abirached), des témoignages enrichis d’interviews écrites et filmées en deux vidéos, et d’une postface de Jean-Claude Monnet, son fils. Au cœur de l’ouvrage, des extraits de textes écrits par Gabriel Monnet, au fil des ans, rythment l’action et racontent l’aventure. 
Double Cœur, association fondée en 2002 pour transmettre l’esprit de la décentralisation culturelle et faire revivre la mémoire de cette époque par de nombreuses initiatives publiques, travaille à verser et classer le fonds d'archives de la Maison de la Culture aux Archives départementales du Cher. L’association a déjà publié un ouvrage sur la Comédie de Bourges et les débuts de la maison de la Culture, ainsi que de nombreux livres, CD et DVD des enregistrements des pièces et des lectures théâtrales. 

En 2021, Double Cœur présente ”La belle saison” un livre-DVD sur Gabriel Monnet et son action à Bourges entre 1961 et 1969 : 296 pages 320 photos, des témoignages prestigieux, et deux films vidéo de 40 et 80 minutes pour 30 euros à la souscription (38 euros après le 18 juin). Travail indispensable, alors qu'une nouvelle Maison va voir le jour, que de rassembler ces documents écrits, images et audiovisuels, et de les mettre à disposition des berruyers et de tous ceux qui sont concernés par le théâtre, et l'action culturelle. 
Le contenu détaillé du livre DVD et le bon de souscription pour le réserver sont sur le site web de Double Cœur, on peut se procurer 
le bon de souscription à la librairie La Poterne.
>>> Lien. 

”Un livre pour faire signe d’une existence encore à venir”, aurait dit Gabriel Monnet.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retiré(e) en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.