Nouveau livre du professeur Perronne : Décidément, IlS n'ont toujours rien compris ! 

Précédent
Christian-Perronne-micro

Pour écrire l'histoire de la gestion désordonnée de la pandémie du coronavirus en France, pas besoin de convoquer des commissions d'enquête, il suffit de lire Décidément, ILS n'ont toujours rien compris, le nouveau livre de Christian Perronne. Écrit avec humour et esprit caustique, l’ouvrage se lit facilement. Tout est dit. Et, comme on pouvait s’y attendre, ça touche où ça fait mal.
En conséquence, les médias font le silence sur ce nouveau réquisitoire. Et Youtube censure carrément les vidéos où Christian Perronne s’explique. Si on n’est pas un béni-oui-oui, il semble qu’on ne peut plus débattre librement en France de ce qui touche à la santé publique.
Après "Y a-t-il une erreur qu'ILS n'ont pas commise ? Covid-19 : l'union sacrée de l'incompétence et de l'arrogance", voici donc un second livre de Christian Perronne : "Décidément, ILS n'ont toujours rien compris”. Et comme dans son premier livre, le professeur n'écrit rien sans donner de preuves (60 pages de notes !). C’est certainement la raison pour laquelle les chasseurs de fèkeniouze et autres redresseurs de torts n’ont pas réfuté ses affirmations. Ils en seraient probablement bien incapables.

Couv.Décidément

Le professeur Perronne nous rappelle que le troisième confinement des Français en un an a été décidé à cause de l'asphyxie des services de réanimation des hôpitaux. Rappelons les promesses du ministre Véran le 28 mars 2020 : "Le gouvernement va augmenter le nombre de lits en réanimation à 14 000 ou 14 500". A cette date, notre pays en comptait "5 433 exactement". Au 15 janvier 2021, la réalité ne dépassait pas les 6 733 lits. Et, dans sa dernière intervention télévisée, le président de la République fixait un autre objectif : 10 000 lits. L'OMS a dit deux fois (en avril 2020 et dernièrement) ne pas préconiser le confinement comme mesure principale de lutte contre l'épidémie. Pourtant le gouvernement français continue, alors que les confinements répétés mènent notre économie à la mort ou à la réanimation. Ce président et ce gouvernement sont dans l'improvisation et l’à peu près et s’abritent derrière l’état d'urgence sanitaire et les comités multiples dont les débats ne sont jamais publics. Finalement, le président décide seul..

Et Christian Perronne soupçonne "une certaine forme de mensonge d'État", en prenant pour exemple les prévisions de l'Institut Pasteur, en octobre dernier qui prédisaient "400.000 morts d'ici la fin de l'année 2020". "Je ne les ai toujours pas vus", écrit le professeur qui se souvient que le président de la République "s'était appuyé dessus pour décider le couvre-feu et le confinement”

Dans un autre chapitre le professeur Perronne donne des "chiffres implacables" : "le Sénégal a 8 morts par million d'habitants, la Grèce 18 morts pour un million, contre 1 255 pour la France quand on nous interdit d'utiliser le Plaquénil, et pas eux". Et le professeur Perronne rapporte ce propos magnifique de l'urgentiste Christian Pelloux sur France 2, le 3 avril 2020 : "Honnêtement, je vais vous dire un truc, tous mes copains médecins qui ont été touchés par le virus ont pris de la chloroquine”. L'hydroxychloroquine, "qui a cette année deux cents ans, est avec la pénicilline la molécule qui a sauvé le plus de vies dans le monde” rappelle Perronne. Un médecin brésilien constate en prise précoce "la réduction des résultats symptomatiques de 72 % au premier jour d'infection". A New York, un médecin déclare "avoir divisé par cinq les hospitalisations et les décès des patients âgés vulnérables" avec ce médicament. Le 29 juin 2020, une étude portugaise montre que "les patients voient leur risque de contracter le virus divisé par deux quand ils sont sous hydroxychloroquine”. Ça n’est pas Didier Raoult qui le dit… Pendant ce temps là, la doctrine officielle est de rester chez soi et de prendre du Doliprane en cas de symptômes de la maladie…en attendant d’être vacciné !

Je m’arrête là, je ne vais pas tenter de résumer tous les chapitres du livre du docteur Perronne. Mais sachez que, comme dans son précédent ouvrage, il dresse un constat clair et documenté de la situation où se trouve la France depuis un an et l'émergence du coronavirus. Souvent ironique, il démontre la succession d'erreurs commises dans la gestion de cette maladie dans des chapitres bien organisés, étudiant un à un les domaines concernés, dans le style concis et clair qui est le sien. Grâce à ce travail, chaque lecteur sera à même de démêler le vrai du faux parmi les arguments répandus par les ministres et les médias.

Vous l’avez compris, ce livre d'utilité publique mérite d’être lu par le plus grand nombre. 


> Décidément, Ils n'ont toujours rien compris ! par le professeur Christian Perronne. Éditions Albin Michel. Un livre broché de 288 pages dont 60 pages de notes. Format 13X20 centimètres. Prix 17,90 euros. En vente à La Poterne 41 rue Moyenne, Bourges, et dans les bonnes librairies.

> Bien que faisant l’objet de plusieurs procédures administratives et de dénigrement par l’Ordre des médecins, le Professeur Christian Perronne est toujours médecin et professeur, et reste l’un des spécialistes reconnu des virus. Il a été chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Garches. Pendant quinze ans il a été l’un des principaux conseillers en matière de santé publique de plusieurs gouvernements. Il a a déposé un recours devant le Conseil d’État contre le Décret n° 2020-1662 du 22 décembre 2020 portant modification du code de déontologie des médecins et limitant leur liberté d’expression.

> Lire dans Gilblog : ”Y a-t-il une erreur qu’ils n’ont pas commise ?” Par le professeur Christian Perronne. >>> Lien.

Gilblog La Borne mon village en Berry, est un blog de clocher, un cyberjournal d’expression locale et citoyenne. Dans gilblog, lisez des nouvelles de La Borne et du Berry en mots et en images, pages vues sur le web, citations, dico berrichon, coups de gueule et coups de coeur. Tout ça est éclectique, sans prétention et pas toujours sérieux, mais gilblog est amical avant tout. Gilblog, un site web fait à La Borne et réalisé entièrement à la main sur Mac, avec l'excellent  logiciel SandVox. © Photos Marie Emeret & JP Gilbert. © Textes et dessins JP Gilbert. Cartes postales anciennes: collection JP Gilbert. Vignettes : Dover éditions. Toute image ou contenu relevant du droit d’auteur sera immédiatement retiré(e) en cas de contestation. Les commentaires sont les bienvenus sur ce site. Les avis exprimés ne reflètent pas l'opinion de gilblog, mais celle de leurs auteurs qui en assument l’entière responsabilité. Tout commentaire vulgaire ou injurieux, ne respectant pas les lois françaises, tout billet insultant ou hors sujet, sera automatiquement revu ou rejeté par le modérateur, ainsi que les messages de type SMS et ceux des trolls. Conformément à la loi, votre adresse IP est enregistrée par l'hébergeur.